Un courtier conseil en assurance vie pourquoi ?

Un courtier conseil en assurance vie vous offre une large gamme de supports UC SCPI OPCI, accessibilité, garantie, sécurité, personnalisation des services, coût…

 

75% des épargnants avouent accorder une confiance limitée à leur banquier pour leurs placements.

La confiance dans le conseil amène de plus en plus d’épargnants à faire appel à un courtier conseil.

C’est en comparaison une indépendance d’esprit et de moyens.

  • Relation de proximité dans la durée contrairement à votre conseiller dans une agence bancaire
  • Indépendance et objectivité dans le choix des placements (pas de produits « maison »)
  • Gamme de produits très large et innovante. Contrats  Multi-gestionnaires dits « à architecture ouverte », fonds UC gérés par différentes sociétés de gestion.
  • Technicité entretenue régulièrement

Son intérêt à long terme est de fidéliser ses clients.

C’est toute la différence entre ceux qui conseillent professionnellement et ceux qui vous vendent des produits.

Podium des contrats d’assurance vie-Investir Le journal des Finances 16/06/2018

Lisez vite la suite…

 

 

Un courtier conseil vous donne accès à une large offre de produits

  • Le conseiller en gestion de patrimoine, salarié d’un groupe bancaire, ne dispose pas toujours de la liberté de prescription indispensable pour être en mesure d’exercer son métier dans des conditions optimales, et de proposer les meilleures solutions dans chaque domaine. Il est bien souvent  limité aux produits de son établissement pas toujours parmi les plus performants du marché. Il est payé pour vendre les produits de son entreprise et non pas pour faire du conseil.
  • Le courtier conseil Multi-cartes, peut au contraire, en toute liberté, proposer des placements fréquemment recommandés par la presse financière. Professionnel libéral, dont le métier est le conseil, il a le statut de courtier qui lui permet de conseiller et de choisir les fournisseurs de produits financiers qu’il juge performants ou compétents. Il propose une plus large gamme de produits et de choix avec les principales sociétés de gestion de la place financière française telles que Carmignac Gestion, DNCA Finance, la Financière de l’Echiquier, Fidelity …
  • Il n’est soumis à aucune obligation commerciale qui l’obligerait à promouvoir une solution plutôt qu’une autre.
  • Autrement dit, l’intérêt du cabinet ne passe pas avant le vôtre. Ceci est le gage d’un conseil impartial et donc efficace.

 

Des produits haut-de-gamme que vous ne retrouverez pas ailleurs.

Certaines compagnies d’assurances utilisent plusieurs réseaux de distribution : salariés, agents généraux, conseillers en gestion de patrimoine indépendants avec des offres de produits différentes.

Elles attribuent ou réservent leurs meilleurs produits aux conseillers en gestion de patrimoine libéraux.

Ce sont par exemple des contrats d’assurance vie

  • qui intègrent les dernières innovations : les fonds en euros « nouvelle génération » à dominante « immobilière », ou « dynamiques » ou gestion « à coussin ».
  • riches en supports d’investissement (UC, SCPI, OPCI…).
  • multi-gestionnaires avec les principales sociétés de gestion de la place financière française telles que : DNCA Finance,  La Financière de l’échiquier, Carmignac Gestion …

 

Un courtier conseil libéral est accessible et ouvert à tous

  • Contrairement à une idée reçue, il n’est pas « réservé » aux clients fortunés.
  • dépôt initial en assurance vie sans frais sur versements : 1000
  • Son niveau de conseil et de services ne dépend pas de l’importance de vos avoirs financiers.

 

Un courtier conseil libéral pour la pérennité, garantie de sécurité

  • Pour votre sécurité, il dispose du statut de courtier en assurances.
  • Des associations se sont créées pour fédérer des conseillers souhaitant exercer leur activité de manière exigeante. L’appartenance à une grande association reconnue est donc aujourd’hui un gage de qualité. Leurs membres font l’objet d’une sélection à l’entrée et les candidats qui semblent douteux sont mis à l’écart. Elle implique
    • l’engagement de respect de règles déontologiques,
    • l’obligation de souscrire une assurance de responsabilité civile professionnelle
    • l’acceptation d’un contrôle dirigé par l’association, avec un pouvoir de sanction.
  • Il doit avoir un casier judiciaire vierge, et être assuré en responsabilité civile
  • Il doit être enregistré à l’ ORIAS en qualité de courtier en assurances.
  • Tous les versements de souscription doivent être effectués par chèque à l’ordre exclusif des compagnies d’assurances sélectionnées par l’épargnant.
  • S’il cesse son activité,  est victime d’un accident ou disparaît ? Simple intermédiaire entre vous et les compagnies d’assurances, il n’est  pas dépositaire des fonds qu’on lui confie. Rien ne changera pour votre épargne et les établissements qui gèrent vos contrats vous proposeront de les loger chez un autre conseiller indépendant.

 

Un courtier conseil libéral pour la personnalisation des services

  • Pour éviter des liens trop étroits entre conseillers et clients (qui font statistiquement baisser le chiffre d’affaires), votre banquier change tous les 3 à 4 ans. Il n’a pas le temps d’apprendre à vous connaître et à identifier vos besoins. La rotation du personnel dans les réseaux financiers classiques, oblige le client à « se raconter » régulièrement à un autre conseiller.
  • Chaque nouveau représentant,  sympathique et expérimenté, est souvent plus motivé à réaliser ses objectifs mensuels qu’à bien saisir votre situation financière.
  • Une preuve s’il en fallait : en 2013,  l’AMF a organisé des « visites mystère » dans des agences bancaires. Elles révèlent que les conseillers bancaires sont plus guidés par des objectifs commerciaux que par l’intérêt de leurs clients. « Nous sommes d’ailleurs opposés à la dénomination de « conseiller bancaire » tacle Maxime Chipoy, spécialiste banque et assurance à l’UFC Que choisir, » car quand vous ne vendez que les produits de l’employeur qui vous rémunère, vous n’êtes qu’un vendeur de produits. »
  • Le conseiller indépendant expérimenté (qui est souvent  issu du monde de la finance, de l’assurance, du droit ou du chiffre), établi à son compte, a tout intérêt à développer et à entretenir une relation de confiance dans la durée  avec ses clients.
  • Le conseil financier s’exerce sous une forme inaltérable et sur laquelle le client peut revenir et s’appuyer en cas de litige. Tout doit être écrit, daté et signé du conseiller.
  • L’indépendance, c’est d’abord l’honnêteté : un conseil objectif, sans rechercher à pousser  systématiquement le client à investir ou souscrire, sans chercher à vendre à tout prix.
  • Mieux, un conseiller financier libéral devra être capable de déconseiller d’investir sur tel ou tel produit, n’ayant ni d’objectifs à atteindre, ni de comptes à rendre.
  • Il rencontre ses clients de façon périodique et s’informe des derniers développements personnels, familiaux et professionnels, pour proposer les meilleures réponses à leur situation.

 

Un courtier conseil libéral pour la clarté en rémunération et coût des services

  • Un conseiller libéral rémunéré sur les encours que gère son cabinet, a tout intérêt à faire de son mieux pour que la valeur des actifs de ses clients progresse et à suivre l’évolution des contrats.
  • Rémunéré principalement par des commissions versées sur les produits qu’il commercialise, ses prestations sont gratuites. Dès lors que vous souscrivez l’un de ses contrats, le conseil n’est  pas payant. Cela ne revient donc pas plus cher que dans une banque.

 

Les médias en parlent…

 

Un courtier conseil libéral Multi-cartes a l’avantage de ne dépendre d’aucun réseau, banque ou compagnie d’assurance.

Ses services s’adressent à tous et non pas qu’aux plus fortunés.

C’est d’abord un conseil objectif sans chercher systématiquement à vous faire investir.

Impliqués dans le résultat de nôtre entreprise et engageant notre responsabilité personnelle, nous nous devons d’être transparents et honnêtes.

Votre patrimoine est peut être déjà bien géré et ne nécessite aucun autre conseil ou aucune autre souscription.

 

www.assurance-vie-frais-0.fr

 

Demande d’informations

gratuitement, maintenant et sans engagement

 

Découvrez tous nos articles sur l’assurance vie

 

Suivez-nous sur FACEBOOK