Fonds euros de plus de 8 ans : économisez 690€ chaque année…

Fonds euros de plus de 8 ans : optimisez fiscalement votre assurance vie avant le 31 décembre par un rachat partiel, reversez sur un contrat sans frais d’entrée sur versements…

 

 

Face à l’érosion des fonds euros et au mauvais traitement de certains, racheter partiellement son assurance vie après 8 ans est une opportunité à étudier de près.

Utilisez l’abattement annuel sur les intérêts après 8 ans pour économiser jusqu’à 690€ d’impôts !

Grâce à ces aller-retour, vous transformez les intérêts normalement fiscalisés en capital qui ne l’est plus.

Vous pouvez détenir plusieurs contrats d’assurance-vie…et c’est d’ailleurs conseillé !

Nous vous suggérons d’en profiter pour souscrire un contrat plus performant et sans frais d’entrée sur les versements.

Lisez vite la suite…

 

 

Règle fiscale : le montant du rachat partiel est constitué, pour partie du capital versé et des intérêts (fiscalisés).

Seule la fraction des produits compris dans le rachat est soumise à l’impôt sur le revenu.

Cette fraction est déterminée au prorata des sommes remboursées par rapport à la valeur totale de rachat du contrat en appliquant la formule suivante, définie par l’administration fiscale :
montant du rachat partiel – (primes versées x montant du rachat partiel/valeur de rachat du contrat).

Vous pouvez opter soit pour la déclaration à l’IRPP (impôt sur le revenu des personnes physiques), soit pour le PFL (prélèvement forfaitaire libératoire) de 7,5%.

Après 8 ans, quelque soit l’option fiscale retenue, un abattement annuel s’applique sur les intérêts (4600 € pour 1 personne seule, 9200 € pour 1 couple).

L’ abattement permet lors d’un rachat partiel de réaliser une économie d’impôts maximale de 690 € pour 1 couple (9200 € x 7,5%) ou 345 € pour 1 personne seule.

Vous pouvez renouveler cette opération chaque année pour purger la plus value de votre contrat en réalisant des économies sur vos impôts….

Les fonds provenant du rachat partiel peuvent être réinvestis sur votre contrat ou un autre en ligne plus performant et sans frais sur versement.

Vous transformez ainsi en totale exonération les intérêts de votre contrat normalement soumis à l’impôt, en capital.

Ces abattements étant renouvelés chaque année, il suffit d’étaler vos retraits au fil du temps pour récupérer tout ou partie de vos économies à l’abri du fisc.

 

EXEMPLE

En couple, vous avez versé 100000 €, votre contrat de + de 8 ans vaut à ce jour 150000 € et vous souhaitez faire un rachat partiel de manière à ne pas payer d’impôts

Un rachat partiel « optimisé » peut vous faire économiser jusqu’à 690 € par an.

Vous pouvez retirer cette année jusqu’à 27600 € de votre contrat sans impôts !!!

 

Les médias en parlent…

 

En conclusion, réagissez en fonction de votre âge et de vos besoins.

Le rachat partiel est la sortie de l’assurance vie par la voie royale qui limite le poids de l’impôt.

Si le transfert d’un contrat d’assurance vie est impossible, les rachats partiels sont autorisés.

Répétez en bonne intelligence cette opération chaque année…vous avez tout à y gagner !

Sachez en revanche que les PEA, PERP et contrats retraite MADELIN sont eux transférables…

 

 

 

gratuitement, maintenant et sans engagement

 

Ces autres articles pourraient vous intéresser